Oasis d’al-Ahsa, un paysage culturel en évolution [ Saudi Arabia ]

paysage culturel


        2015-2018 | inscrit en juin 2018 | anglais

Dossiers UNESCO1_documents_unesco.html

  1

EnglishDN8_al-ahsa_en.html
 

Client 

SCTH (Saudi Commission for Tourism and National Heritage), Riyadh, Arabie Saoudite

Dates 

Sept. 2015 / juin 2018
inscrit en juillet 2018

Liens 

UNESCO Centre du Patrimoine mondial / Oasis d’al-Ahsa

Heritage sites in Saudi Arabia

méthodologie

Le dossier de candidature de L’oasis de Al-Ahsa, Un paysage Culturel Evolutif, a été réalisé par une équipe composée par RC Heritage et la société italienne IPOGEA, spécialisée dans les oasis, la gestion de l’eau et le milieu désertique. L’apport d’une expertise complémentaire sur les oasis a été déterminant pour la définition des principes et des critères de la candidature et pour l’identification des périmètres du bien.

Il s’agit de la première candidature d’un paysage culturel pour le Royaume d’Arabie Saoudite, et d’un site sériel très vaste qui ne couvre pas seulement des zones désertiques et des palmeraies, mais aussi des quartiers urbains et des terrains agricoles. Le travail a été effectué en coordination avec la SCTH (à Riyadh et à al-Ahsa) et avec la municipalité de Al-Ahsa. Dans le cadre de la préparation du dossier, des réunions publiques ont eu lieu à al-Hofuf afin d’impliquer la communauté locale et l’ensemble des partenaires institutionnels. Deux séminaires techniques dédiés à la gestion du site ont aussi été organisés, avant et après la soumission du dossier à l’UNESCO en janvier 2017.

description

Située dans la Province Orientale du Royaume d’Arabie Soaudite, L’oasis de Al-Ahsa, Un paysage Culturel Evolutif, est un site culturel sériel composé de douze secteurs pour une surface totale de 85 Km2, entourés par 7 zones tampon qui s’étendent sur plus de 215 Km2.

Il s’agit d’un paysage qui a évolué de façon organique, en association et en réponse à son milieu naturel, restant un paysage vivant qui continue à jouer un rôle actif pour la société contemporaine de Al-Ahsa. Le site candidat montre l’évolution durable de l’oasis et de ses sites urbains associés, où les relations fonctionnelles et physiques entre le paysage naturel, les sources, les canalisations pour la distribution de l’eau, les villages et les villes forment un milieu « oasien » créé par l’homme et en continuelle évolution. La coprésence de vastes palmeraies et de sites urbains forme un paysage culturel exceptionnel qui montre, à travers sa pratique continue, un exemple unique d’évolution d’une tradition culturelle ancienne et qui témoigne non seulement de l’occupation sédentaire de ce territoire par l’homme à travers les millénaires, mais aussi de sa continuité évolutive jusqu’à nos jours.

L’oasis de Al-Ahsa est la plus grande du monde avec plus de 2,5 millions de palmiers dattiers ; elle conserve des traces matérielles significatives de toutes les étapes propres à l’histoire et à l’évolution des oasis, depuis ses débuts au Néolithique jusqu’au présent. Les nombreuses forteresses, mosquées historiques, sources et canaux que l’on retrouve dans la ville moderne et dans les palmeraies, matérialisent le rôle unique que l’Oasis de Al-Ahsa a joué pendant des siècles à l’échelle régionale et qu’elle continue encore aujourd’hui de jouer pour le Royaume d’Arabie Saoudite. L’oasis de Al-Ahsa, un Paysage Culturel Evolutif, est la plus vaste zone cultivée de la péninsule Arabique et un milieu productif vivant qui s’est développé sans interruption en continuité directe avec ses origines et son passé.