Al Zubarah Archaeological Site [ Qatar ]

conservation hanbook | manuel de conservation


      2011-2012 | english

Planning & STUDIES3_etudes_%26_plans.html

  3

< Previous   |   Next >

 

présentation

RC Heritage a fourni une assistance technique à l'équipe du QIAH pour la définition de la stratégie de conservation architecturale des vestiges de al-Zubarah, en se rendant régulièrement sur le site, participant à des séminaires techniques, et contribuant à la préparation du Manuel de Conservation élaboré dans le cadre de la nomination du site archéologique de al-Zubarah pour inscription sur la Liste du Patrimoine mondial (inclus dans le Dossier de Nomination mis à jour en Janvier 2013). Ce document technique rassemble la documentation existante sur le site, reprend des rapports scientifiques et des données d'archive, et les présente de façon simple et claire à l'ensemble du personnel, décideurs, architectes, archéologues, conservateurs et ouvriers travaillant sur le chantier.


description

Les fouilles de al-Zubarah sont l'une des plus grandes campagnes archéologiques à l'échelle mondiale. Le programme de recherche et de fouille a démarré en 2009 et a pris en compte, dès le début, la question de la conservation des vestiges architecturaux et des objets archéologiques. Le principe à la base du travail de l'équipe du QIAH a été celui de préserver les ruines plutôt que de les reconstruire, afin de donner aux visiteurs, spécialistes et profanes, un aperçu d'un véritable site archéologique et de ne pas recréer un "village historique" artificiel.

La conservation des vestiges d'une ville entière, située dans une zone ayant l'un des climats les plus extrême de la planète, enfouie sous le sable dans un milieu extrêmement riche en sels, impose non seulement la définition de principes de conservation clairs dès le début des travaux, mais aussi une grande flexibilité afin d'adapter continuellement les solutions aux résultats des expériences de laboratoire et aux découvertes sur le site.

La stratégie mise au point par l'équipe du projet QIAH, et validée par les recommandations techniques du séminaire international sur la conservation de al-Zubarah qui s'est tenu à Doha en décembre 2011, propose le recouvrement de l'ensemble des vestiges en maçonnerie par un enduit ayant la fonction de "couche sacrificielle" protégeant les ruines de la ville. Cet enduit est réalisé de sorte que d'une part il soit compatible sur le plan visuel avec le site archéologique, et d'autre part qu'il puisse contribuer à renvoyer aux visiteurs une image compréhensible des ruines. Les principes théoriques et techniques pour la conservation du site sont détaillés dans le Manuel de Conservation qui présente une série de techniques et solutions qui peuvent être appliquées de façon relativement "mécanique" et "standard" par les techniciens et les ouvriers sur le chantier.

presentation

RC Heritage provided technical assistance to QIAH team in the architectural conservation of the vestiges of al-Zubarah, regularly visiting the site, taking part to technical seminars, and contributing to the elaboration of the Conservation Handbook prepared in the framework of the nomination of Al-Zubarah archaeological Site to the World Heritage List. This major technical document brings together all the existing information on the site and makes the information easily accessible to people involved in the conservation process. The Conservation Handbook is included as an attachment in the revised Nomination Dossier presented by Qatar in January 2013.

description

Al-Zubarah excavations are among the largest on-going ones in the world. The research and excavation programme started in 2009 and the issue of the conservation of the uncovered vestiges and of the archaeological finds has been taken into consideration since the beginning of the operations on the field. The general principle directing the work of the QIAH team is based on the overall goal to preserve Al Zubarah, and not to rebuild the site, in order to offer visitors, specialists and laymen alike, the image of an authentic archaeological site and not of a superficial, reconstructed heritage village.

The conservation of an entire city, buried under the sand in one of the most challenging climates of the world and in an extremely salty natural environment, imposes the definition of guiding principles capable to direct the intervention while continuously adapt to the needs and to the results of on-going studies and experiments. The conservation strategy developed by the QIAH heritage team, and validated by the recommendations of the international seminar on the conservation of al-Zubarah held in December 2011, proposed the covering of the ensemble of the ruined walls with a layer of plaster acting as “sacrificial layer” protecting the fragile vestiges of the city. This new plaster is to be done in such a way that its final impact results compatible with an archaeological site and capable to convey to the visitors simple and clear messages. The theoretical and technical principles to be applied on the site are presented in the Conservation Handbook, which sets a series of principles and techniques that can be applied in a “mechanical” and “standard” way by technicians and workers. The manual aims to achieve a higher degree of uniformity in the solutions applied to the site and to avoid unsuitable, personal decisions by middle-qualified foremen and builders.


Client 

QIAH (Qatar Islamic Archaeology & Heritage Project), University of Copenhagen


Dates 

November 2011 / December 2012